Hortensia

Hortensia Rosita
 
Utilisation

L’hortensia, plante ornementale en pot, vous réjouira tout d’abord par sa palette de couleurs et sa longévité. Puis, une fois défleurie, on pourra la planter au jardin où elle prospérera et fleurira dès l’année suivante, de juillet en septembre, pour autant qu’un emplacement semi-ombré et une irrigation suffisante lui soient assurés. Cultivé en conteneur pour la terrasse ou comme fleur séchée, l’hortensia vous donnera également beaucoup de satisfaction.

Comment lui assurer une longue vie ?

L’hortensia ne devrait jamais se déshydrater. Il aime la lumière et le chaud (22o C au max.) mais il faut veiller à un apport en eau suffisant. On peut lui accorder un bain 2 à 3 fois par semaines pendant 2 à 3 minutes. Un amendement liquide, 1 x par semaine dans la motte humide sera bénéfique. On évitera les courants d’air, l’exposition en plein soleil aux alentours de midi ainsi que l’eau stagnante.

La plantation

Il faudra tout d’abord un terrain meuble et perméable, au revers de la maison ou d’un mur. On distingue entre les hortensias à fleurs rouges ou bleues. Pour conserver l’inflorescence bleue, il faut un terreau acide, à la valeur pH 4.5. La motte sera bien enfouie, seul le pont de végétation restera visible. L’hortensia sortant de la serre est sensible au gel, pendant la première année.

Arrosage et amendement 

L’hortensia développe un feuillage abondant, en raison duquel il demande un apport en eau régulier. Veiller à un bon écoulement. L’hortensia bleu demande un engrais acide, p. ex. un engrais organique pour plantes à baies; on répartira 50 à 80 g au m2, en mars/avril que l’on recouvrira légèrement de terre et qu’on mouillera à l’eau de pluie. Les variétés rouges et blanches tolèrent une valeur pH de 5.5 à 6.5. L’amendement se fera également en mars/avril, mais on utilisera un fertilisant organique multinutritif, par ex. Organos en raison de 50 à 80 g/m2.

Soins 

L’hortensia proliférant chaque année, une taille sera éventuellement nécessaire, tous les 3 à 4 ans. On y procédera sitôt après la floraison, sans tarder, afin de ne pas compromettre les bourgeons qui se formeront en automne, pour l’année prochaine. On éliminera d’abord les fleurs fanées, au-dessus d’une paire de feuilles dont les yeux sont bien apparents. On distinguera alors dans la touffe, des branches vertes de l’année ; plusieurs prenant naissance dans la souche. Elles seront conservées. Par contre, les branches vertes malformées et faibles, doivent être coupées à leur naissance. Les branches anciennes seront éclaircies pour aérer les touffes, mais seulement dans la mesure où les pousses vertes sont assez nombreuses pour assurer leur remplacement.
Les hortensias sont des cultivars d’Hydrangea macrophylla, originaire de Chine et du Japon. Certains épanouissent de grosses têtes globuleuses de fleurs stériles (fleurons), d’autres se singularisent par des inflorescences plates, au centre de fleurs fertiles, entouré d’une couronne de fleurons.